388 - Lettre n°2 - Valeur des mots - Commentaires

Publié le par demosthene


 A la suite de commentaires sur l’usage des mots fallacieux et tendancieux, j’ai ouvert mon dictionnaire et recherché la signification précise de chacun de ces deux mots.

1- Fallacieux (utilisé dans la lettre de campagne n°2, page 4, dernière ligne de la conclusion).

Le Grand Robert, page 824 donne la définition suivante : « qui est destiné à tromper » assorti de la citation suivante de Michelet : « …sous le nom fallacieux d’armée de réserve, piège grossier qui pourtant trompa les Autrichiens, tant la passion nous rend sourds et aveugles. »

J’ai bien utilisé le mot fallacieux dans ce sens et visais ceux (ou celles) qui se répandent en rumeurs destinées à tromper, le terme fallacieux était bien approprié.

2 – Tendancieux (relatif à l’article du blog n° 360 du dimanche 21 octobre 2007).

Définition dans le même dictionnaire page 503 : « qui manifeste… une tendance intellectuelle, ... idéologique, inexprimée. »

Extrait de l'article : « …faut-il obligatoirement que le progrès s'accompagne de nuisances ??? »

Effectivement, l’esprit de cet article était tendancieux, mais cependant parfaitement clair quant à ma position « inexprimée ».  En clair, voici donc mon opinion ("exprimée") :  je suis contre la prolifération des nuisances visuelles engendrées par le « progrès » sur notre commune.

Pour la clarté des débats, il ressort qu'il ne sera peut-être pas inutile de revenir sur d'autres définitions qui donnent lieu à discussions.

Commenter cet article