338 - Sourire (jaune) du jour - Environnement

Publié le par demosthene


Suite aux articles n°25 du 26 mai 2007 et 21 du 24 mai 2007.

En ce moment se tiennent les Etats Généraux de l’environnement dits « Grenelle de l’environnement ». Parmi les innombrables sujets traités, celui du réchauffement climatique occupe une place de choix.

Alors que
la Météo Nationale semble avoir le plus grand mal à nous prédire le temps à 24 heures (en effet, on nous avait annoncé la pluie pour aujourd’hui, ou demain), les prévisions catastrophiques, à plus de 50 ans, sont, bien sûr, au cœur de débats animés, du Grenelle de l'environnement.

Je retiendrai cependant un premier résultat : il faut applaudir à la mise en œuvre du principe GLOCAL, c’est à dire penser global (le Monde et ses bientôt 7 milliards d’habitants) et agir local (la France et ses 60 millions d’habitants).

La proportion France/Monde pour la population est bien de 1/100.

Il faut donc beaucoup d'optimisme pour espérer que les décisions qui seront prises au Grenelle de l’environnement auront une influence significative sur le réchauffement de la Planète, même si les 400 millions d’automobiles que pos
sèderont bientôt les chinois (avec la consommation d’hydrocarburesApr--sOrage.jpg
correspondante), autorisent à en douter.

Deux conséquences du Grenelle de l’environnement sont malgré tout déjà assurées : d’abord la grande production de salive et ensuite la production de nouvelles taxes.

NB. Les statistiques montrent qu'en matière d'émission de gaz à effe
t de serre par

Colza-Aby.jpghabitant,  la France est le bon élève des pays développés, en raison de ses centrales nucléaires.




Alors ? En attendant que la Planète soit sauvée, n’oublions pas qu’Ampus est un petit bout de Paradis dont nous pouvons profiter sans retenue.
Couan-Serenite.jpg








NDdeSpeluque-Moutons.jpg

Agrandissements dans l'album 1-Ampus

Publié dans Environnement

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
j'aime beaucoup ces photos, elles sont très belles !
Répondre
R
On ne va pas peser lourd mondialement , c'est sûr. Mais si ça peut aider à une prise de conscience individuelle de la gravité du sujet , ce n'est pas inutile.Il faut que chacun de nous INDIVIDUELLEMENT soit persuaddé que notre mode de vie actuel est MAUVAIS pour la planète et en tire ses propres conclusions, que chacun de nous commence à vivre AUTREMENT. Que chacun commence par UNE modification de son mode de vie et ça fera boule de neige;On n'a pas besoin de tout attendre de l'état!
Répondre