281-ECOLE- Commentaire

Publié le par demosthene

Je vais peut-être écrire au Ministre de l'éducation nationale pour lui suggérer de faire présider la conférence nationale sur l'enseignement primaire par un instituteur chevronné (ancienne génération), Monsieur Marcel FAURE par exemple.

Epoque, pas si lointaine, où les élèves d'Ampus avaient la réputation d'être les meilleurs du secteur.

Votre avis ???
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
R
Qu'il y ait à cette conférence des praticiens de tout poil et de tous âges , en EXERCICE (car aux prises avec les difficultés du moment-IMPORTANT) et (pourquoi pas) en retraite. L'enseignement étant féminisé (TROP) , qu'il n'y ait pas à cette conférence que des hommes (une fois de plus). La place de Michel Rocard , synonyme d'ouverture une fois encore , va nous emmener dans des digressions certes savantes , mais sans doute éloignées du sujet. Il ne manque pas des pédagogues sérieux et compétents à qui faire appel. SVP, des enseignants avec des pratiques diverses. On n'est pas dans une dictature, dieu merci!Enseigner c'est aussi être LIBRE de sa pédagogie , pourvu que les résultats suivent.
Répondre