92-Continuité de l'action municipale

Publié le par demosthene


Je voudrais aujourd’hui montrer ,sur un nouvel exemple, que l’action municipale est le plus souvent un continuum.

Exemple donc de la rue des petites lauves, dite rue des lauves.

Cette rue part de la place de la mairie (côté fontaine) débute par un raidillon, est parallèle à la rue neuve et se termine par des escaliers à la place neuve.

Elle a été progressivement restaurée et aménagée par les municipalités successives de Maurice MICHEL, Roger CASANOVA et Patrick VIGNAL.


C’est ainsi,
Que Maurice MICHEL a réalisé les escaliers et la fontaine des Lauves (voir photo),

Fontaine-des-Lauves.jpg


Que Roger CASANOVA à aménagé 5 places de stationnement et un banquet, ainsi que les escaliers de liaison avec l’Eglisonne, depuis la placette , et dans la même rue, a restauré le bâtiment abritant la poste, la médiathèque et un appartement à caractère social
(voir photos).
P1-rue-des-Lauves.jpg

P2-rue-des-Lauves.jpg


Banquet.jpg


Escalier-de-liaison-1.jpg


Escaliers-de-liaison-2.jpg


et qu’enfin Patrick VIGNAL à réalisé côté place de la mairie, un revêtement en calada. La municipalité de Patrick VIGNAL a également refait les escaliers d’accès au lavoir et au Tournaou.

Je n’évoque pas les travaux effectués par la municipalité VIGNAL dans le cadre de la réalisation, du chemin de l’eau car j’ai déjà dit que ce n’est pas mon rôle.

Ainsi, et en bonne logique, chaque mairie en fonction de ses impératifs, de sa politique et de ses moyens a contribué à transformer visiblement la rue des lauves qui est empruntée par beaucoup de personnes, habitants ou visiteurs. Vous noterez que des bancs jalonnent le trajet.

Nous reviendrons sur d’autres exemples ultérieurement.




Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
U
Il faut continuer l'inventaire et faire connaître le site
Répondre