50-« Sous Casa rien n’a été fait » (suite)

Publié le par demosthene

Il semblerait que cette rubrique ne laisse pas les lecteurs indifférents. Soit elle est appréciée, soit elle entraîne des réactions du type « ça c’est le passé ! » (un membre de l’équipe municipale actuelle)

Il y a de quoi rester perplexe: peut-il y avoir un avenir sans présent et sans passé ? Les réalisations d'aujourd'hui sont-elles bâties sur le néant (ex-nihilo).

J’insiste à nouveau, pour souligner que ces rappels n’ont d’autre but que de faire taire (si possible) la rumeur* diffamatoire sur l’inaction dont auraient fait preuve les équipes municipales, que j’ai eu l’honneur de diriger.

*Yves Duteil (au demeurant maire de son village) n’a-t-il pas chanté « la rumeur est un microbe qui se transmet par la voix ».

Le seul antidote partiel que je connaisse à la rumeur est la transparence et l’honnêteté. D’où mon travail d’inventaire. D'ailleurs je cite quand je peux mon prédécesseur, le maire actuel présentera, à n'en pas douter, lui-même son bilan.

Donc aujourd’hui faisons le point sur le QUARTIER ROCHE-AIGUILLE- BD. CLÉMENCEAU.

- création d’un nouveau parking-boulodrome en contre-bas;

- construction d’un muret en pierre;

- réfection du « canal d’hiver » (canal d’arrosage). A mettre dans la rubrique « ça ne se voit pas »;
- réfection du canal d’arrosage vers les Cantalus. A mettre également dans la rubrique « ça ne se voit pas »;

- éclairage du boulodrome;

- prise de courant pour les forains et manifestations;

- réfection du pluvial , c'était indispensable, mais
« ça ne se voit pas »;;

- goudronnage;

- renforcement du réseau électrique et installation d’un nouveau transformateur devant la Roche-Aiguille;

- création d’une prise d’eau potable publique pour les habitants des écarts souffrant de pénurie d’eau;

- lancement des études et travaux (en février 2001) de la déviation , achevée sous la municipalité actuelle. NB. Encore la continuité du service public. Cette opération a nécessité de très nombreuses démarches avec l’équipement et le Conseil Général pour le déclassement et le classement de voies départementales.

Je remercie d'avance les lecteurs qui feront des observations.
Si vous le souhaitez je puis illustrer ces rappels d'illustrations (quand c'est possible), pour que chacun puisse visualiser les réalisations.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article