17-Station d'épuration d'Ampus- "Gouverner c'est prévoir"

Publié le par demosthene


Extrait (complété) du blog de Rosette  le Toupin, article du 10 avril 2006 (voir le lien correspondant). Cet article renferme également des photos de la station.

La construction d’une nouvelle station a été décidée en raison de la vétusté de la station antérieure (réalisée en son temps par la municipalité de Maurice MICHEL, qui a créé ainsi le premier réseau d'égout de la commune) et de son dysfonctionnement entraînant par la même une pollution grave de la rivière. La capacité nominale était par ailleurs dépassée en été. Cela étant par souci d'économie la conception de la nouvelle station a pris en compte l'ancienne station qui conserve un rôle dans le dispositif de filtration.
 
La station d’Ampus , construite sur le principes des massifs filtrants, était l’une des plus performante du département lors de son inauguration. Elle a été mise en service le 5 mai 1998.

La dépollution des eaux usées est physico-chimique et bactériologique. L'eau rejetée dans le milieu naturel est compatible (niveau E). Cette station est équipée d'une télésurveillance.

Une station d'épuation a un prix élevé. Elle est construite pour une cinquantaine d’années.

Le dimensionnement d’une station d’épuration tient donc compte de l’évolution démographique prévisible de la commune et des possibilités de construction, prévues par le POS (plan d’occupation des sols) aujourd’hui appelé PLU (Plan local d’urbanisme).


C'est ainsi que la station d’Ampus a été conçue pour un “équivalent de 1300 à 1500 habitants”. Ce chiffre pourrait être atteint en une dizaine d'années.

En effet, pour l’évaluation de ce chiffre il a été pris en compte les zones constructibles au POS raccordables à l’égout (du quartier des Cantalus et jusqu’à la Barrière), et que les nouvelles constructions autorisées devraient s’y raccorder, aussi bien pour éviter la dispersion de la pollution par des fosses septiques, que pour rentabiliser les investissements, lourds, réalisés. Je ne sais si la mairie a exigé ce raccordement, immédiat ou à terme, lors de la délivrance des permis de construire.
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article