11-Rôle d'une municipalité

Publié le par demosthene

Libre réflexion.

Depuis de longues années, sous toutes les municipalités, il est constant d’entendre sur la place une litanie : « le village se meurt ». Aussi, je voudrais faire une courte mise au point sur la distinction nécessaire entre gestion des affaires courantes et stratégie de développement.

D’abord les faits.

1° Selon l’INSEE (institut national des études statistiques et économiques), au dernier recensement, 73% de la population d’Ampus a moins de 59 ans et près de 50% a moins de 40 ans
- Ensuite et depuis 1962 la population de la commune n’a cessé d’augmenter pour passer de 345 habitants en 1962 à plus de 800 aujourd’hui.

Ainsi, la population augmente et elle se rajeunit. Le village ne meurt pas !

La sociologie de la commune évolue et se rajeunit.


Alors, pourquoi cette lamentation du « village qui se meurt » contredite par les faits ? Même si le village, et ses commerces, apparaissent souvent désertés par les habitants.

La comparaison avec notre voisin Tourtour est permanente : deux fois moins d’habitants et une animation de bon aloi, avec « du monde » dans le village.


2° De fait, il semble y avoir confusion entre deux éléments fondamentaux de la Vie :
    d’une part, aspiration à la satisfaction des besoins vitaux (manger, boire, se loger, éduquer les enfants…)
    et d’autres part, aspiration à appréhender l’avenir.

C’est ainsi qu’une municipalité a le devoir, à mon avis,  de doter sa commune des équipements indispensables à la vie, du moins telle quelle est conçue aujourd’hui, pour satisfaire les besoins « fondamentaux » (école, eau, téléphone, voirie…). C’est, à mon sens, l’action élémentaire de toute municipalité. Il s’agit de la gestion des affaires courantes.

Pour l’aspiration plus ou moins explicite des citoyens à une lisibilité de l’avenir et du développement communal, il faut proposer des pistes d’action et les explorer, puis, si possible les mettre en œuvre. Au fur et à mesure de mes rencontres avec vous, j’enregistre vos aspirations et prépare une synthèse. J’en ferai bientôt état.

Dans ma conception de l'action municipale les deux aspects,
gestion quotidienne, d'une part,
et mise en œuvre d'une stratégie de développement,
pour l'avenir de nos enfants, d'autre part,
sont indissociables.


Publié dans Gestion municipale

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article